The most dynamic cities in French-speaking Switzerland

Bilan - June 2021

Article in French

Bulle devant Gland et Nyon ex aequo: c’est le classement des villes romandes les plus dynamiques sous l’angle économique. Cinq communes vaudoises se classent dans le top 10.

Les communes urbaines sont au coeur du dynamisme helvétique. Elles concentrent près des trois quarts de la population et environ les quatre cinquièmes des activités secondaires et tertiaires. Les cantons francophones comptent trente-cinq villes de plus de 10000 habitants (dont la bilingue Bienne). Onze ans après une première enquête publiée en 2010, Bilan renouvelle l’opération visant à montrer leur dynamisme sur le plan économique. Quels sont leurs atouts ? Quels sont leurs points faibles ? Le chercheur Christophe Koller, de l’agence expertises-conseils ESEHA, a été mandaté pour plonger dans les statistiques publiques afin de pouvoir dresser le classement des cités romandes.

Sur la base des onze indicateurs retenus (lire la méthodologie page 70), Bulle monte sur la plus haute marche du podium devant Gland et Nyon à égalité. Le chef-lieu de la Gruyère obtient de bons scores dans trois des quatre catégories du classement. Grâce à sa croissance démographique impressionnante et à un faible taux de chômage, il occupe le 2e rang au niveau des conditions socio-économiques, le 4e rang de la dimension construction de logements et loyers, et le 5e rang
en matière de revenus imposables par habitant et d’inégalités sociales. Sa seule véritable faiblesse: son 9e rang
pour les créations d’emplois.

(...)

Interview de José Caneda, CEO de Mazars en Suisse

A la lecture de ce classement, qu’est-ce qui vous frappe ?

Ce qui me frappe en premier, c’est le dynamisme général! Je suis également surpris par le dynamisme des villes de taille moyenne, par exemple au niveau des créations d’emplois, de leur capacité à innover et du développement de leur parc immobilier, ainsi que par la croissance du secteur tertiaire. Je constate aussi que, via leurs différentes villes, les cantons romands sont à la fois concurrents et complémentaires. C’est ce qui fait leur force.
Il sera intéressant de suivre leur évolution dans les prochaines années avec le développement de la digitalisation et du home office.

Quels enseignements pouvez-vous tirer de nos analyses pour vos activités et vos clients?

Cette étude nous conforte dans notre stratégie visant à être présent dans tous les cantons romands afin de pouvoir répondre aux défis que doivent relever les acteurs locaux, dont les activités s’étendent sur le plan régional, national, voire international.
Cette approche agile basée sur l’idée « des racines et des ailes » nous permet de mieux accompagner nos clients quels que soient leurs projets.

Pour lire l'article complet, cliquez ici.